Articles

Carême 2019 : notre marche vers Pâques



Avec le mercredi des Cendres, l'Eglise est entré en Carême. Les fidèles ont reçu les cendres lors de différentes célébrations, notamment dans l'église St Luc avec Mgr Riocreux.

Le texte du Père Silène nous introduit dans ce Carême 2019.


 

Carême : notre marche vers Pâques
 

Le carême est toujours un temps fort pour notre vie chrétienne. Un temps fort pour l’Eglise, pour notre communauté paroissiale, pour nous-mêmes.


Au cours de ce carême 2019,

Prenons une vraie décision : « Voici le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.» (2 Co 6,2).

Prenons le temps de nous  retrouveren petites communautés chrétiennes avec le thème « Disciples – Missionnaires, « Jeunes – adultes, si nous nous écoutions pour envisager l’avenir avec Jésus-Christ » …..Appelés à interpréter les évènements.

Prenons le temps de  participerà l’une ou l’autre des propositions qui nous seront faites ici et là dans nos paroisses, dans nos doyennés, dans nos mouvements.

Que Disciples-Missionnaires  soit le fil conducteur de notre marche vers Pâques

1-  Faire de ce carême un temps fort de rencontre personnelle du Christ, en prenant chaque jour rendez-vous avec lui dans la prière, en méditant sa Parole, seul et en communauté, en T.K.L., en répondant à son invitation à l’eucharistie dominicale.
2- Faire de ce carême un temps de conversion et de réconciliation avec Dieu, avec soi-même, avec les autres. Faire le point de sa vie, confesser son péché et demander le pardon de Dieu dans le sacrement de réconciliation.
Du vendredi 29 mars au samedi 30 mars : 24 heures pour le Seigneur. Ces 24 heures seront vécues en paroisse, en Doyenné.
Durant ces 24h , célébration du sacrement de la réconciliation pendant l’adoration eucharistique, s’inspirant des Paroles du psaume 30 « Près de toi se trouve le Pardon ».

3-      Faire de ce carême un temps de partage et d’ouverture aux autres, en particulier aux plus pauvres. Le partage est le fruit de la prière et du jeûne.«  Le
jeûneque je veux n’est-ce pas ceci : rompre ton pain à celui qui a faim, recueillir chez toi les malheureux sans asile, si tu vois un homme nu, le couvrir  ? »   Isaïe 58,7
Si le jeûne a pour but de nous donner soif et faim de Dieu il nous appelle surtout à la solidarité et au partage. Si concrètement le chrétien se prive d’un repas le midi ou le soir, il doit verser le prix de ce repas à une association.

Dans chaque paroisse au début du carême il y a des troncs de carêmes destinés à recueillir nos offrandes de carême.  Ces offrandes peuvent être déposées  à la quête   lors de la messe d’entrée en carême avec imposition des cendres et aux quêtes  des célébrations de chemins de croix le vendredi.
Chaque année le Diocèse de Guadeloupe destine les offrandes de carême à une œuvre, à une institution  dans le besoin dans le monde. Cette année 2019 le Diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre destine ces offrandes  à l’Eglise Haïtienne pour la construction du grand séminaire de Port au Prince. Comme chaque année les chrétiens de notre Diocèse sauront être généreux.

Durant ce carême portons dans notre prière tous les catéchumènes, surtout ceux qui vont célébrer l’appel décisif à le Moule le dimanche 10 mars avec Mgr Riocreux.

Bon carême,

Bonne marche vers  Pâques à toutes et à tous. 


Père Edouard Silène,
Vicaire général

 


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...