Actualités - A la Une

Bonel ST-FLEUR une ordination pas comme les autres

 
Les pères Ralph Arthur (PFI) et Lucien Joseph ont fait le déplacement depuis la Guadeloupe, pour cette ordination diaconale

Hé oui ! Une fois n’est pas coutume, un diacre haïtien a été ordonné, le dimanche 10 décembre 2017, à l’Isle en Dodon, à 75 km au sud de Toulouse, aux portes du Comminges, par Mgr Jean-Yves Riocreux, Evêque du diocèse de Basse-Terre et  Pointe-à-Pitre. Le diocèse de Guadeloupe englobe aussi les iles bien connues de Marie Galante, des Saintes, de La Désirade, mais aussi les collectivités d’Outre-Mer de St Martin et St Barthélémy qui viennent de subir les fameux cyclones appelés « Irma » et « Maria ».

Hé oui ! L’abbé Bonel Saint-Fleur, après un parcours extraordinaire parsemé de signes qui l’ont guidé vers sa vocation, a abouti à l’Isle en Dodon, pour franchir une étape primordiale vers la prêtrise.  Parmi cette multitude de signes l’abbé Bonel nous a partagé celui qu’il a vécu pendant le terrible séisme de 2010 en Haïti, où ont péri plus de 200.000 personnes et où une porte s’est ouverte à lui vers une issue salvatrice comme un signe implacable de son entrée dans la démarche presbytérale dans l’Eglise catholique.

Une joie pour le père Damien Verley, jeune curé de la paroisse de Notre Dame des Coteaux qui  couvre un territoire rural de plus de 60 clochers ! Une joie pour toute la communauté paroissiale de remplir l’Eglise de L’isle en Dodon avec nombre de paroissiens mais aussi des guadeloupéens, des frères haïtiens, un wallisien, des réunionnais, des irakiens et des africains de plusieurs nationalités venus soutenir l’abbé Bonel!
Une célébration grandiose et joyeuse orchestrée de mains de mettre par le père Damien assisté par les Sœurs ivoiriennes de Notre Dame  et des choristes et musiciens talentueux.

Diversité des cultures et diversités liturgiques où se mêlaient chants en latin et rythme africains notamment pendant la procession des offrandes.
Une célébration solennelle et festive, dont l’imposition des mains, par Mgr Riocreux, fut précédée d’une très belle litanie des saints, très émouvante, qui accompagna la prostration du frère Bonel  entouré de nombreux prêtres et diacres, en présence du Maire et du Président de la communauté de communes.



 

Un temps de « Noces », avec un grand apéritif dans le hall de la Marie,  teinté de rhum, et coloré de « bisap » (appelé jus de gwoseille en Guadeloupe) et de jus de gingembre concoctés par une paroissienne originaire du Mali. Tout ceci conclu par un repas festif dans la salle de fête avec une centaine de personnes.


 

Mgr Riocreux su rappeler tout le cheminement de l’abbé Bonel  réalisé en Guadeloupe et de son souhait de le retrouver bientôt dans son diocèse. En attendant, il est chez nous et nous le gardons encore quelques mois !!!
Vive Notre Dame de Coteaux ! Vive le Diocèse de Guadeloupe, Vive l’Eglise Universelle et Vive le nouveau Diacre Bonel !!!
Que Dieu le bénisse et le guide sur la dernière étape de l’ordination presbytérale pour glaner avec nous l’abondante moisson!

Jean Coursimault, membre de l’EAP de Notre Dame des Coteaux, L’Isle en Dodon, le 10/12/2017

Questions liturgiques

Epiphanie : prière d'un jeune


Jésus, devant la crèche,
Je regarde Marie qui te berce dans ses bras
Et Joseph qui veille sur vous deux.
J'aurais beaucoup aiméêtre là, àBethléem,
Il y a plus de deux mille ans
Pour vous contempler en vrai,

Lire la suite...