Actualités - Dans le diocèse

Quand la Harpe dans tous ses états rime avec solidarité !

Ces 26eme journées internationales de la harpe dans la Caraïbe et la Guyane, sont montées d’un cran cette année : en effet, la talentueuse et très professionnelle dans son art, Claire Le Fur (créatrice de ce festival depuis son origine) a tenu à passer une soirée à Saint Jean Bosco pour un concert de toute beauté avec la dizaine d’artistes qui composent son ensemble, au profit des œuvres portées par le Frère Francklin Armand en Haïti. 

Et ce 30 octobre au soir la chapelle a vibré de toutes ces pièces tant classiques que modernes, et alliant tous les rythmes et tous les répertoires, pour nous faire apprécier hautement cet instrument majestueux qu’est la harpe. En plus ce soir-là il y en avait trois : et le concerto pour trois harpes a conquis tous les cœurs. De même les rythmes argentins ou espagnols : harpe accompagnée de guitare, de violon, de violoncelle, tour à tour ou ensemble, de flute traversière, de caisses claires, et cerise sur le gâteau en final ‘si si percussion’ (bien connu chez nous) est venu donner du ka en accord parfait avec la harpe !

Deux heures d’un concert émouvant et d’une grande sensibilité, qui s’est clôturé par tous les instruments ensembles sur des rythmes brésiliens sublimes ! Le public nombreux est reparti conquis !

Bravo mesdames et messieurs les instrumentistes de conjuguer si bien votre talent, et osant mélanger les styles et croiser les cultures. En plus votre travail allié à votre simplicité nous font grandir en humanité. Vous mettez votre Art magnifique à la portée de tous !

On sait que Clair Le Fur aime aller jouer en Haïti dans tous les lieux où les petites sœurs et les petits frères de l’Incarnation se dévouent pour les plus pauvres. Elle initie les jeunes des cités et recoins perdus à un art musical accompli. Pour cela elle n’hésite jamais à braver toutes les difficultés et tracasseries, et avec sa belle et majestueuse harpe, elle va enchanter les enfants et les jeunes pour les aider à cultiver l’espérance. Et ça marche !

Quand talent et travail riment avec solidarité le monde va mieux, à n’en pas douter !

 
Jean-Marie Gauthier

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...