Actualités - Dans le diocèse

Marie Galante accueille l’évêque !

 



 

Durant trois jours, Mgr Riocreux a été accueilli dans l’île de Marie Galante. Les trois paroisses se sont mobilisées pour permettre au pasteur du diocèse de découvrir les communautés, visiter plusieurs chapelles et rencontrer adultes et jeunes, et notamment les enfants de l’école Notre Dame de Grand Bourg.


C’est dans cette paroisse avec son église restaurée que la visite pastorale a commencé samedi 2 février, fête de la présentation du Seigneur. Une procession a conduit les fidèles depuis le presbytère jusqu’à l’église NDame de l’immaculée Conception.
 
Lors de la messe magnifiquement animée par une chorale avec de nombreux jeunes, Mgr Riocreux a rappelé le sens de cette fête tes ancienne de la Chandeleur.
  
Le lendemain, dans l’église st Louis, l’évêque a fait son homelie en parlant de trois personnes: Paul, l’apotre, Luc l’évangéliste et Therese la carmélite.
 
Il a commenté longuement l’hymne à la charité de la lettre aux corinthiens, puis présenté l’Evangile de Luc lu cette année et a évoqué la belle figure de Sté Thérèse de Lisieux. En effet, monseigneur a visité la belle chapelle de Ste Thérèse avant la messe.
 
Puis, à Grand Bourg, un repas paroissial a réuni une soixantaine de personnes des trois communes. A cette occasion,  Nelly Cafourmet au nom de la commune de Grand Bourg a dit l’honneur fait à Marie Galante par cette visite pastorale. Elle a aussi rappelé les travaux effectués dans l’église après les dégradations causées par le cyclone Maria en septembre 2017..
 

Enfin, une visite de l’école Notre Dame a conclu ces trois jours intenses de ce séjour épiscopal à Marie Galante.


Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...