Actualités - A la Une

Monseigneur Riocreux aux obsèques de l’ancien président de la République, Jacques Chirac

 


 A la demande de la famille de l’ancien chef de l’Etat, l’évêque de Guadeloupe, a été étroitement associé au déroulement des obsèques de Jacques Chirac, lundi 30 septembre à Paris. 

Monseigneur Jean-Yves Riocreux a ainsi présidé l’office privé qui s’est déroulé à la Chapelle Saint-Louis, aux Invalides, avant de concélébrer la cérémonie religieuse organisée à l’église Saint-Sulpice, aux côtés de l’archevêque de Paris, Mgr Aupetit, en présence de très nombreuses personnalités.



L’évêque de Guadeloupe s’est ensuite rendu avec les proches de l’ancien président Jacques Chirac au cimetière du Montparnasse, où l’ancien chef d’Etat a été inhumé dans la plus stricte intimité. Un dernier au revoir vécu avec les prières pour les défunts dont une, lue par son petit-fils Martin (c’est ici que s'achève ta route). Lors de la messe célébrée en l'église Saint-Louis des Invalides a rappelé cette lecture des béatitudes, « heureux les assoiffés de justice, heureux les artisans de paix », en référence à la position forte de l’ancien président Chirac contre la guerre en Irak en 2003, « heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu », en soulignant qu'il était le fils de Dieu par son baptême mais qu'il était aussi fils de Dieu comme artisans de paix. Monseigneur Riocreux a quitté Paris mardi matin 1er octobre, afin de célébrer en fin de journée, à Prise d’Eau Petit-Bourg la fête de Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus.

 

 




 A la demande de la famille de l’ancien chef de l’Etat, l’évêque de Guadeloupe, a été étroitement associé au déroulement des obsèques de Jacques Chirac, lundi 30 septembre à Paris. 

Monseigneur Jean-Yves Riocreux a ainsi présidé l’office privé qui s’est déroulé à la Chapelle Saint-Louis, aux Invalides, avant de concélébrer la cérémonie religieuse organisée à l’église Saint-Sulpice, aux côtés de l’archevêque de Paris, Mgr Aupetit, en présence de très nombreuses personnalités.

Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...