L'évêque de la Guadeloupe

Monseigneur Jean-Yves RIOCREUX
 
Evêque de Basse-Terre & Pointe-à-Pitre

Evêque de Basse-Terre, depuis Juin 2012

Né le 24 Février 1946

Ordonné prêtre le 22 Juin 1974

Nommé évêque le 05 Mai 2003

Consacré évêque le 29 Juin 2003


Responsabilités :

Membre de la Commission épiscopale pour la Mission universelle de l’Eglise


Biographie :

Fils de Jean Riocreux, négociant en bois, et de Mme, née Marie Brunon



Etudes :

Ecole primaire des frères maristes Marcellin- Champagnat à Marlhes (Loire)

Collège de Valbenoite (frères maristes) à Saint Etienne

Etudes forestières à Meymac (Corrèze), puis à Saint Germain en Laye (Yvelines)

Service national comme coopérant au collège-séminaire de Païta (Nouvelle Calédonie) de 1967 à 196

1er cycle au séminaire Saint Sulpice à Issy les Moulineaux.

Second cycle au Saint Mary’s Seminary and University de Baltimore (Etats-Unis)

 

Diplômes :

Maîtrise de théologie
 

Ministères :

Vicaire à l’église du Vœu de Nouméa (Nouvelle Calédonie) (1974-1975)

Aumônier des collèges et lycées de Nouméa et chargé de la communication du diocèse (1974-1986)

Vicaire à la cathédrale Saint-Joseph de Nouméa (1976-1978)

Curé de la cathédrale Saint-Joseph de Nouméa (1979-1986)

Aumônier des étudiants de l’Institut catholique de Paris (1987-1992)

Vicaire à la paroisse de Saint-Pierre de Chaillot, Vicaire de Saint-Christophe de Javel (Paris) (1987-1990)

Chapelain de la chapelle Notre-Dame de Compassion (Paris) (1990-1992)

Curé-doyen de la paroisse Saint-Ferdinand des Ternes et Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus (Paris) (1992-2001)

Aumônier des Océaniens de Paris (1992-2003)

Responsable du catéchuménat du diocèse de Paris (1997-2002)

Recteur de la cathédrale Notre-Dame de Paris (2001-2003)

Evêque de Pontoise (2003-2012)



 



Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...