A la rencontre du Père Cossi Denis AVIMADJENON, nouveau curé de Baie-Mahault.

Père Denis, comme il nous propose de l’appeler, sera installé par Mgr Riocreux ce dimanche 6 septembre à 9h en l’église St Jean Baptiste à Baie-Mahault, toujours en assemblée réduite.

Le Père Denis, dès ses 11 ans avait senti l’appel du Seigneur à devenir prêtre et suit au Bénin sa formation du petit jusqu’au grand séminaire. Il est attiré par la petite Thérèse de l’Enfant-Jésus en qui il se retrouve. Sa famille le trouvait trop jeune pour suivre cette voie, tout comme on disait à Thérèse Martin qu’elle était trop jeune pour rentrer au Carmel.  Il adhère alors complètement à cette « petite voie » de Thérèse où il faut faire chaque petite chose du quotidien avec beaucoup d’amour. Ce précepte l’accompagne et l’a beaucoup aidé durant sa vie sacerdotale : « je ne fais pas beaucoup de chose, mais si je me lance dans un projet, je vais jusqu’au bout ! ».

Il est ordonné le 6 aout 1997 comme prêtre diocésain, à Lokossa au Bénin.

Il aime beaucoup étudier et enseigner ! Plus jeune il faisait déjà du catéchisme au petit séminaire, et il enseignera toute sa vie.

Il a été : 

-Aumônier National des mouvements « de l’enfance et de la jeunesse » au Bénin.

-Directeur de Séminaire au Tchad-

-En août 2007, il arrive en France, où il a été accueilli par Mgr Riocreux dans le diocèse de Pontoise. Aumônier des Equipes Notre-Dame à la maison Massabielle de Saint-Prix, il faisait aussi des études de Sciences de l’Education à l’institut Supérieur de Pédagogie de Paris

-En 2009 Mgr Riocreux le nomme dans le groupement paroissial de Louvres-Roissy et il était vicaire en paroisse, tout en étant étudiant

-De 2013 à 2019 il a été curé de la paroisse de Franconville (95)

-Arrivé en décembre 2019 en Guadeloupe, invité par Mgr Riocreux, il est nommé vicaire des paroisses de Basse-Terre. En mars 2020, il devient administrateur paroissial à Trois-Rivières où il a célébré chaque jour la Sainte Eucharistie durant tout le temps du confinement. Puis il a accompagné quelques mois les Trois-Riviériens jusqu’à ce mois d’août. Nommé curé de Baie-Mahault par Mgr Riocreux, il succède au Père Lucien Joseph, parti faire des études à Rome.

Le Père Denis aime la simplicité de Ste Thérèse, mais c’est avec St Augustin qu’il clame sa devise pour sa nouvelle paroisse de Baie-Mahault :

« Je suis chrétien avec vous, et prêtre pour vous ! »

 

Ses Formations :
Le père Denis, humble, a aussi une tête bien pleine! En plus des études du séminaire pour devenir pretre il a fait :
-De la psychologie appliquée, essentielle pour le discernement vocationnel lorsqu’il fut directeur de séminaire
-Un cycle de philosophie (2 ans) et un bac théologique (4 ans)
-Master en Science de l’éducation
-C2I2 : avec option de conception de site, et formation à distance.
Père Denis s’attelle déjà à rénover le site de la paroisse !

 

LP

MESSAGE DE REMERCIEMENT LU à L’OCCASION DE L’INSTALLATION DU PERE DENIS :

 

Monseigneur Jean-Yves Riocreux,

Révérend Père Jean Benoit Gnambodé

Madame Polyfonte, Maire de Baie-Mahault

Chers représentants de la région

Chers diacres,

Madame, mesdemoiselles, messieurs,

Distingués invités des conseils, des mouvements et associations,

Chers frères et sœurs, bien-aimés du Christ

 

Dieu écrit droit avec des lignes courbes et il nous mène où il veut, par des chemins sinueux.

Au nom de toute la communauté paroissiale je lui rends grâce, je le remercie car il ne cesse de nous prodiguer ses largesses et il conduit notre vie, lui qui est toujours fidèle à son dessein d’amour.

Je vous remercie Mgr Riocreux, notre cher évêque. Vous m’avez accueilli dans le diocèse Pontoise, et vous m’accueillez en Guadeloupe. Comme je vous l’ai déjà dit, comme prêtre je suis lié à vous comme tout prêtre à son évêque sacerdotalement. Mais plus que cela, il y a quelque chose de spirituel dont je suis conscient car je n’aurais jamais pensé être avec vous aujourd’hui en Guadeloupe.

Je remercie Madame Polyfonte, Maire de Baie-Mahault, les autorités politico-administratives, et tous les élus municipaux qui dans différents domaines de notre vie quotidienne sont toujours prêts à répondre dans la discrétion et l’abnégation à nos sollicitations.

Je remercie la Gendarmerie, la police, l’armée représentée par le Colonel Damien Sandeau, les Sapeurs-Pompiers par le Colonel Jean-Paul Levif, tous les représentants de la commune, les différents services de santé, les pharmaciens, les chefs d’établissements et tous les cadres éducatifs qui chaque jour, comme Victor Hugo, nous redisent que « chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ».

Je remercie tous ceux et toutes celles que j’aurais oubliés pour votre présence et vos engagements dans la paroisse de Baie-Mahault. A une occasion comme celle-ci, quand on se permet de citer des noms, on fait toujours l’erreur d’en oublier. Même si j’en oubliais, Dieu n’oublie aucun d’entre vous. Lui qui sonde les cœurs et les reins saura mieux vous combler au-delà de vos mérites.

Merci à toutes les personnes qui, dans l’ombre, sont le sel qui donne à notre communauté le goût de vivre et la joie de vivre ensemble et d’être unis. Que la gloire de Dieu rayonne sur vous et que vous soyez comblés du bonheur et de la joie d’être témoins de la Bonne Nouvelle du Christ !

Une paroisse, c’est d’abord des hommes et des femmes qui vivent, des familles que l’Eglise accompagne dans les différentes étapes de la vie, par les sacrements, les prières, mais aussi par la charge d’enseigner la Parole de Dieu et par les sacrements d’Eglise.

Ainsi compris, une paroisse vit au rythme d’événements : le baptême, l’eucharistie, la confirmation, le mariage…, que nous partagerons ensemble.

La paroisse de Baie-Mahault, c’est toutes les personnes et les groupes qui la font vivre, tous les mouvements qui s’appuient sur cette riche assemblée. Il suffit de regarder autour de soi pour les retrouver. Je saisis l’occasion pour remercier tous les services, mouvements et groupes de prière de notre paroisse.

Les différents services dans lesquels vous vous investissez nous rappellent la richesse de l’église du Christ qui est l’unité dans la différence des dons et des charismes. Services de la liturgie, service matériel de la communauté, mouvements de spiritualité, de réflexion et d’approfondissement de la foi, mouvements caritatifs, mouvements de jeunes, services de catéchèse de la petite enfance aux adultes…. Autant de diversité pour autant de charismes.

La paroisse, c’est bien sûr l’ensemble de ceux qui participent à nos assemblées dominicales, pour se nourrir de la parole de Dieu et de l’eucharistie. C’est aussi ces hommes et ces femmes qui se mettent au service, non seulement de notre communauté, mais au service de tous ceux qui vivent à Baie-Mahault et qui sont images de Dieu et visages d’espérance.

Pour vous, je reprends la bénédiction que Dieu a demandée à Aaron et à ses enfants de faire aux fils d’Israël : Aaron et ses fils avaient reçu l’ordre de bénir les enfants d’Israël au nom du Dieu trois fois Saint :

Que Dieu vous bénisse, et qu’il vous garde !

Que Dieu fasse luire sa face sur vous, et qu’il vous accorde sa grâce !

Que Dieu tourne vers vous sa face, et qu’il vous donne la paix !

Je suis chrétien avec vous et prêtre pour vous. C’est sur cette base qu’avec Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la sainte je me mettrai humblement à votre Service.

Tout pour la plus grande gloire de Dieu et pour notre salut.



Père Cossi Denis AVIMADJENON

Baie-Mahault, le 06/09/2020