PAROISSES

Noël à St François : soyons la Lumière et l'Espérance du monde!



Cette célébration de Noël convie beaucoup de monde, au point que de nombreux paroissiens et vacanciers demeurent debout à chaque porte!


La crèche : de la destruction à la vie
 

Chaque Noël, la paroisse de St François met en avant un thème pour sa crèche.  Cette année les récents  évènements climatiques qui nous ont dévastés et nous ont laissés un temps dans les ténèbres, ont permis  aussi la solidarité et l’entraide.  De fait, ce Noël à St Francois porte sur le thème du passage de la désolation (le côté gauche de la crèche) à l’Espérance. Nous le voyons les arbres reverdissent, les constructions se fortifient et l’Homme en sort grandi, surtout en ce Noël avec la naissance de l’Enfant Jésus signe et force de notre Espérance.

  

 

 
La veillée animée par les jeunes portait sur ce thème. Ils ont mimé l’attente du cyclone et les comportements irresponsables qui pouvaient avoir lieu, puis les conséquences et l’angoisse qui s’en sont suivi. Nous avons d’ailleurs un peu revécu cette anxiété tant cela était bien réalisé (le vent dans les hauts parleurs, les cris des enfants qui cherchent leur mère…) puis l’espérance et l’entraide qui se sont mises en place avec les chants des enfants annonçant la Lumière et L’Espérance données par Dieu. 

 


La proclamation de l'Evangile la nuit de Noel

Le message de Noël :
A l’issue de la veillée, le Père Serge Cyrille durant la messe, insistera sur le message de ce Noël 2017: La naissance de cet Enfant Divin nous affirme que l’Espérance n’est pas morte, que la Vie n’est pas terminée ! « Ne craignez pas, je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour le peuple : aujourd’hui vous est né un Sauveur ! » (évangile de St Luc).

N’est-ce pas cela la Joie de Noël ? Savoir que notre sauveur est né depuis 2000 ans et qu’il est bien présent aujourd’hui dans le cœur de tous, croyants ou non ! Noël n’est rien sans cette Vérité...
A la messe du matin le 25 décembre, notre curé rappelle : Noël n’est pas ce déploiement commercial, c’est d’abord un message d’humilité, de pauvreté et de partage entre les hommes. N’oublions pas que Jésus est né pauvre, rejeté comme un migrant actuel. N’oublions pas surtout que sans Jésus, il n’y aurait pas Noël !!

Oui l’Enfant Dieu vient pour tous. Pour les petits et aussi pour les grands de ce monde, pour les décideurs, les croyants de toutes les religions et aussi pour les incroyants. L’Evangile de St Jean 1 nous redit ce message : Le Verbe s’est fait chair. Et chaque jour, nous dit le père Cyrille, un chrétien digne de ce nom se doit de se référer à la Parole et prier. Prier c’est prendre le temps  d’un tête à tête avec le Seigneur pour qu’il nous éclaire et nous aide à poser une pierre chaque jour à l’édifice de l’Amour. 

Le message se poursuit par ce constat : nous sommes inquiets. La laïcisation à outrance de notre pays, le terrorisme qui  nous met dans la crainte, obligeant le déploiement de 100 000 militaires pour protéger les chrétiens de France qui veulent célébrer la nativité.
Mais le père Cyrille nous le redit et insiste : « ne soyons pas défaitistes, pessimistes, mais soyons des hommes, des femmes, des jeunes d’Espérance parce que Jésus-Christ est venu nous dire à chacun : tu as du prix aux yeux de Dieu et je t’aime. Et c’est cet Amour  que nous devons développer pour montrer au monde qu’un chrétien est un disciple de l’Amour »
(Alieta Vitapen)

Le déroulement de Noel en images

 


La lecture de la Parole


Le Père Cyrille encense l'Enfant -Jésus...


...puis il est porté à la crèche




L'homelie enflammée de Noel


L’offertoire et la présentation des offrandes en dansant en costumes traditionnels




La chroale des adultes le 24 décembre


Et la joie de la chorale des jeunes le 25 décembre




Le Père Cyrille a salué chaleureusement chacun des paroissiens et vacanciers présents


Carte de Voeux d'Espérance ditribuée par les servants d'autel



Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...